• Derniers rapports annuels

    Paris-Charles de Gaulle
    Paris-Orly
    Paris-Le Bourget


  • Monitorage du bruit des avions

    Le réseau de monitorage du bruit des avions d'Aéroports de Paris répond aux prescriptions fixées par l'arrêté du 20 juillet 2004. Les réseaux de Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle ont été homologués par arrêtés du 17 juillet 2006.

    Les stations sont constituées d'un microphone, d'un filtre en dB(A), d'un amplificateur et d'un modem pour permettre le rapatriement des données par lignes commutées.

    Ces stations permettent la mesure du bruit global, mais aussi l'identification des bruits d'origine aéronautique. Une liaison permanente avec le radar secondaire (données fournies par la DSNA) permet l’identification de l’avion source. Chaque survol d'avion au-dessus d'une station de mesure peut ainsi être reconnu et son niveau sonore mesuré avec précision. Ces résultats peuvent être analysés sur diverses périodes temporelles : l'évolution des niveaux sonores sur plusieurs années permet par exemple de se rendre compte des progrès technologiques obtenus. De plus, Les résultats de ces mesures permettent de vérifier les calculs réalisés par la modélisation (cartographies du bruit).

    Le réseau des stations mesure de bruit : 

    il est composé de 44 stations permanentes (dont 4, dédiées aux essais moteurs, situées sur les deux principales plateformes) :

    • 10 pour l'aéroport Paris – Orly,
    • 25 pour l'aéroport Paris – Charles-de-Gaulle,
    • 4 pour l'aéroport Paris – Le Bourget,
    • 2 pour l'aérodrome de Toussus-le-Noble,
    • 1 pour l'aérodrome de Pontoise-Cormeilles
    • 2 pour l'héliport d'Issy les Moulineaux.

    et de 3 stations dédiées aux campagnes temporaires.